Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
bol de patates blanches avec en mortaise de la purée, des frite, un gratin et des chips.

Tout savoir sur les patates blanches : origine, variétés, bienfaits et utilisations

Allez directement à :

Qu’est-ce qu’une patate blanche ?

Les patates blanches sont un type de pomme de terre à chair blanche ou jaune pâle.

Contrairement aux pommes de terre classiques à chair plus foncée, elles ont une saveur plus douce et subtile.

Les patates blanches se distinguent des pommes de terre communes et des pommes de terre douces par plusieurs caractéristiques :

  • Une peau fine, lisse et de couleur pale
  • Une chair ferme, crémeuse et moelleuse
  • Un goût plus doux et une texture plus fondante
  • Une teneur plus faible en amidon

 

Les variétés les plus répandues au Canada sont la Yukon Gold, la Creamer et la Purple Majesty.

Leurs utilisations culinaires sont multiples, des purées onctueuses aux frites croustillantes.

Si vous vous demandez d’où proviennent ces délicieuses patates à la chair si particulière, la réponse se trouve dans leur histoire qui remonte à plusieurs siècles.

D’où viennent les patates blanches ?

Elles tirent leur origine d’Amérique du Sud, plus précisément du Pérou, où elles étaient cultivées il y a plusieurs milliers d’années par les Incas.

L’explorateur espagnol Francisco Pizarro aurait découvert les patates blanches au XVIe siècle lors de la conquête de l’Empire inca. Source : Wikipédia

Anecdote historique : la légende raconte que les Incas considéraient les patates blanches comme un présent des dieux pour nourrir leur peuple. Elles étaient réservées à l’élite et interdites au peuple lambda !

Les patates blanches ont ensuite été introduites en Europe au cours des XVIe et XVIIe siècles.

Leur culture s’est progressivement répandue à travers le monde.

Aujourd’hui, la Chine, l’Inde et les États-Unis comptent parmi les plus gros producteurs de patates blanches, le Canada étant le 18e. (La Presse)

Attardons-nous sur les différentes variétés de patates blanches qui existent.

Quelles sont les différentes variétés ?

Il existe de nombreuses variétés de patates blanches se distinguant par leur forme, leur couleur de peau, leur chair et leur goût unique.

Les plus répandues au Canada sont :

Yukon Gold

Pommes de terre Yukon gold dans un sac
Source : Flickr
  • Originaire du Canada
  • Peau fine et lisse, jaune crème
  • Chair jaune orangé, ferme et fondante
  • Saveur riche, notes de noisette
  • La meilleure pour les patates pillées (mon opinion !)

 

Chieftain (notre patate rouge)

Image de pommes de terre rouge Chieftain
Soucre : Flickr
  • Généralement de forme oblongue ou ovale. Elles ont une peau rouge foncé à rouge-brun
  • Chair de couleur blanche ou crème et a une texture ferme
  • Saveur agréable et une texture lisse lorsqu’elles sont cuites
  • Facilement cultivable
  • Résistance aux maladies et sa capacité à bien s’adapter à différents types de climats
  • Polyvalentes en cuisine et peuvent être utilisées pour la cuisson au four, la cuisson à la vapeur, la préparation de purées

 

Russets (ma préférée)

Pommes de terre Russets
Source : Wikipédia communs
  • Forme ovale, peau brune et chair blanche crème
  • Très fine peau, chair tendre et fondante
  • Saveur délicate et texture farineuse
  • Fait référence à une variété de pomme de terre à chair ferme, utilisée pour la cuisson à la vapeur, la cuisson au four, dans l’huile pour les frites ou pour la préparation de salades

 

Saviez-vous que : le Québec produit plus de 125 variétés, et 80 % de la production est consommée localement.

Quels sont les bienfaits nutritionnels des patates blanches ?

Les patates blanches sont riches en vitamines, minéraux et antioxydants bénéfiques pour la santé :

  • Vitamine C, B6, potassium : essentiels pour le système immunitaire et la production d’énergie.
  • Magnésium, fer : améliorent la concentration et la vitalité.
  • Antioxydants (quercétine, lutéine) : protègent les cellules du vieillissement.

 

De plus, les patates blanches ont l’avantage d’avoir :

  • Une faible teneur en matières grasses
  • Un index glycémique plus bas que les pommes de terre classiques
  • Beaucoup de fibres qui stimulent le transit intestinal

 

Les diagrammes circulaires ci-dessous compare les valeurs nutritionnelles des patates blanches à la pomme de terre Russet (classique) et à la patate rouge :

diagramme circulaire qui représente les calories par sorte de pommes de terre
diagramme circulaire qui représente les calories par sorte de pommes de terre
Source des diagrammes : TwistedCojones

*AJR : Apport Journalier Recommandé

Source : RDS.ca

On constate que les patates blanches se démarquent par leur teneur accrue en fibres et vitamine C. Leur index glycémique plus faible en fait un choix intéressant pour la régulation de la glycémie.

Quelques recettes faciles

Les patates blanches sont extrêmement polyvalentes. On peut les cuisiner de mille et une façons !

En voici quelques idées de recette de pommes de terre blanches :

Purée onctueuse (la meilleure !)

purée de pommes de terre blanche sur assiette et comptoire blanc

  1. Coupez les patates en petits cubes égaux.
  2. Faites cuire les patates blanches dans l’eau bouillante avec la pelure, quand la pointe d’un couteau entre sans effort, retirez et égoutez.
  3. Écrasez-les en purée avec de la crème sure à 14 %. Le secret ? Il faut que ce soit un corps gras et non léger. La raison en est que si vous utilisez un produit réduit en matières grasses, comme le lait écrémé ou même à 3 % de matières grasses, le liquide se séparera le lendemain au réfrigérateur. En revanche, la crème sure donnera une texture soyeuse.
  4. Ajoutez généreusement du sel.

Quartiers de pommes de terre (la meilleure !)

photo magazine de quartiers de pommes de terre blanche

  1. Préchauffer le four à 450 degrés Fahrenheit (230 degrés Celsius)
  2. Coupez les patates blanches (je recommende les Russets) en quartiers ou wedges ou en bâtonnets qui est beaucoup plus facile. Mais essayer de faire des coupes égales
  3. Mettre sur une plaque à biscuits sur du papier parchemin et badigeonner les bâtonnets de pommes de terre avec de l’huile d’olive
  4. Utilisez généreusement les épices de PAT BBQ, qui sont mes préférées. (je ne suis pas sponsorisé par PAT BBQ, mais c’est les meilleures ! Ma préférée ici.
  5. Rôtir pendant 20 à 25 minutes, en les retournant à mi-cuisson. Pour ma part, je les laisse cuire pendant près de 35 minutes, car les pommes de terre deviennent croustillantes

Gratin savoureux

gratin de pommes de terre fondant dans une assiette de présentation sur fond blanc

Disposez des rondelles de patates blanches dans un plat. Recouvrez de crème, d’un appareil à quiche ou de fromage. Faites gratiner au four jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.

Galette gustative

Mélangez la chair écrasée des patates blanches avec oeuf, farine et ciboulette. Formez des galettes et faites cuire dans une poêle des deux côtés. Servez avec une salade ou du saumon fumé.

Vous pouvez aussi cuisiner les patates blanches en soupe, salad, au four, rôties…

Laissez libre cours à votre créativité !

Pour tirer le meilleur des patates blanches, voici un truc de cuisson à connaître.

Pour des tonnes de recettes qui inclus les pommes de terre blanche, voici mes deux sites préférés : 

Ricardo

Recettes Québec

Astuce : le blanchiment

Avant la cuisson, vous pouvez plonger les patates blanches quelques minutes dans de l’eau bouillante afin de retirer l’excès d’amidon en surface.

Cette étape de blanchiment va stabiliser la structure et empêcher les patates de noircir à la cuisson.

Après avoir pelé et coupé les patates, faites-les blanchir 5 minutes dans de l’eau bouillante.

Egouttez-les avant de les cuire selon la recette choisie.

Le blanchiment révélera toutes les saveurs des patates blanches!

Où et comment cultiver des patates blanches ?

La culture des patates blanches est assez simple à condition de respecter quelques règles :

  • Exposition : les patates blanches apprécient le plein soleil. Choisissez un emplacement ensoleillé dans votre potager.
  • Sol fertile et bien drainé : incorporez du compost et du fumier pour nourrir la terre.
  • Plantation : placez les plants ou tubercules à 20 cm de profondeur. Espacetez de 30 à 40 cm.
  • Arrosage modéré : évitez les excès d’eau qui favorisent les maladies.
  • Récolte : attendez que le feuillage sèche avant de récolter délicatement à la fourche-bêche.

 

Voici un calendrier type pour la culture (en générale pour le Québec) :

  • Mi-avril : plantation
  • Juin à août : entretien, désherbage, arrosages
  • Mi-septembre/octobre : récolte des tubercules à maturité

 

Avec un peu d’entretien, vous récolterez jusqu’à 2 kg de délicieuses patates blanches par plant !

Où acheter des patates blanches près de chez vous ?

De nos jours, on les trouve facilement dans tous les supermarchés. 

Mais pour trouver les variétés les plus savoureuses et naturelles, tournez-vous vers :

  • Les marchés fermiers et locaux qui proposent des produits frais de saison de producteurs régionaux.
  • Les fruiteries et épiceries fines qui ont souvent un rayon de pommes de terre plus fourni avec des variétés originales.
  • Les paniers bio et circuits courts qui vous permettent de vous approvisionner directement chez un producteur bio près de chez vous.
  • Les jardineries au printemps où vous trouverez des plants de pommes de terre à faire pousser vous-même.

 

Ouvrez l’œil sur les étals pour repérer de belles patates fermes, sans germes ni meurtrissures.

Choisissez des tubercules de taille moyenne, ils seront plus savoureux.

Conseil conservation

Placez vos patates blanches dans un endroit frais, sombre et aéré. Elles se conserveront ainsi 2 à 3 semaines avant de commencer à germer.

L’hiver, je les mets dans le garage. Mon plancher est chauffé à 17 degrés Celsius, donc la pousse des germes est ralentie et les pommes de terre blanches se conservent très longtemps.

En fait, voici une petite anecdote dans le fait historique.

Fait historique

Dans le temps au Québec, de nombreuses maisons de campagne ou fermes avaient leur propre « chambre froide », souvent aménagée dans le sous-sol. On y entreposait pommes de terre, carottes et autres légumes racines qui se conservaient ainsi plusieurs mois, voire jusqu’à la récolte suivante ! C’était notamment le cas dans la maison de campagne de mes parents et ils l’utilisent encore en 2023 (2024) !

représentation d'une chambre froide pour préserver les aliments dans l'ancien temps. Photo en noir et blanc

Conclusion

Grâce à cet article, vous savez désormais reconnaître les véritables patates blanches et les cuisiner à la perfection !

Ces délicieux tubercules sains et nutritifs méritent amplement une place de choix dans votre alimentation…et c’est tellement bon marché, profitons-en.

Est-ce que vous connaissiez la chambre froide ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

what you need to know

By clicking on SUBSCRIBE, you agree to receive an email when Twistedcojones releases a new post. No other information will be collected but your email. You can unsubscribe at any time. For more information, read our Privacy Policy.

ce qu'il faut savoir

En cliquant sur S’ABONNER, vous acceptez de recevoir un email lorsque Twistedcojones publie un nouvel article. Aucune autre information ne sera collectée à l’exception de votre email. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour plus d’informations, lisez notre politique de confidentialité.